Mondialisation. Abus, menaces, perspectives

Le cinquième festival de Géopolitique et de Géoéconomie est organisé à Grenoble du 4 au 7 avril 2013 par Grenoble École de Management, l’association Anteios et les Presses Universitaires de France.

« Compétitivité, gaz de schistes, cybercriminalité, trafic d’arme, conditions de production des produits high-tech dans les pays émergents, guerre au Mali, mafias… autant de sujets d’actualité qui seront au centre des débats de cette 5e édition.
Carrefour de toutes les géopolitiques, le Festival de Géopolitique de Grenoble rassemble les points de vue de spécialistes de tous horizons, universitaires, personnalités politiques, chefs d’entreprise, responsables d’ONG, militaires… pour ouvrir et enrichir les échanges.
Cette année encore, près de 120 spécialistes français et internationaux, de Daniel Cohen à Pierre Péan en passant par Xavier Raufer ou Eric Delbecque seront réunis à Grenoble. Quatre jours de débats, conférences ou documentaires permettront d’approcher de la manière la plus réaliste possible ce monde dans lequel nous vivons et de donner les clés de lecture pour décrypter l’actualité. » (Communiqué de presse en ligne)

Des ateliers pour simuler les crises financières

« Découvrir les coulisses de la Bourse et entrer dans la peau d’un trader. Telle est l’expérience proposée au public lors de deux ateliers les 4 et 5 avril 2013 à Grenoble Ecole de Management. Animés par des étudiants de l’association étudiante de Finance de GEM (Traders), ils se dérouleront dans le cadre du Festival de Géopolitique de Grenoble (4 au 7 avril).
L’objectif est de faire découvrir aux participants l’univers des marchés financiers et son fonctionnement dans des situations particulières de crise. L’enchaînement des événements sera joué par les membres de l’association – et parfois le public –selon le scénario défini » explique Ugo Mahin, étudiant à GEM et membre de l’association Traders.

Jeudi 4 avril à 16h, Goldman Sachs, le bandit de la globalisation financière ?
Un scénario à part entière qui fait écho à l’actualité et au désormais célèbre reportage ‘Goldman Sachs, la banque qui dirige le Monde’. Qu’adviendrait-il si le Goldman Sachs de demain était une grande banque originaire d’un pays émergeant ? Le public découvrira les possibles futurs du monde à l’horizon 2020.

Vendredi 5 avril à 11h30, Le Spéculateur : bienfaiteur de la mondialisation ?
Devenir Trader, pour 1h seulement. C’est ce qui attend les participants de cet atelier qui iront dans la salle des marchés et devront, en quelques secondes seulement, prendre des décisions avec des millions en jeu sur des contrats futurs (achat et vente de blé, cuivre, gaz,…). Le tout fluctuant suivant des évènements dévoilés sous forme de reportage vidéo, rapport, interview radio… et suivant les choix des participants dans leurs achats et ventes pendant la simulation. Comment le spéculateur peut apporter une sécurité aux producteurs comme aux consommateurs de matières premières ? » (Communiqué de presse du 27 mars 2013)

Pour aller plus loin :
Site du festival (cliquer sur le lien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *