Catégories
Récits

2020, le lierre

J’ai, captif, épousé le ralenti du lierre à l’assaut d’éternité*

Quand cela a-t-il commencé ? « Pars d’ici, tu vas crever à Metz ».

La petite musique a parlé tellement fort que j’avais placé tous mes vœux sur un retour dans le Sud en 2017. C’est au soleil du Béarn que je commence à faire le lierre pour grapiller des secondes d’éternité.

Il est des lieux faits pour d’autres, là où la lumière ne convient pas, la terre ne porte pas les racines.

Sophie Clairet, 1er janvier 2020

*René Char, « Afin qu’il n’y soit rien changé »

Catégories
Récits

Paroles d’agrologues

Entretien avec Claude & Lydia Bourguignon, montage à partir de rushes tournés pour l’émission Square Idée sur les OGM pour ARTE. Source : Sarah Legault
Catégories
Récits

A la mémoire de nos chers fils bienaimés

Ce thread a été publié sur Twitter le 9 mai, sans aucun rapport avec l’actualité internationale. « Chez papa et maman à Volx. Réveil musical. Rigole du canal de Manosque qui chante d’avril à l’automne et irrigue les champs. Bonne journée »

« C’est le bout d’une terre qui s’appelait « la Dame » (contraction de domaine). Elle appartenait à Jean Bouffier de Reillanne, le frère d’une de mes arrières grands-mères, Madeleine. »

Catégories
Récits

Education populaire, nouvelle fenêtre

Le 25 octobre sera dévoilée la carte du Tour de France 2019. Un amusement populaire réservé aux autres. « Des heures et des heures de culture beauf à la télé ». Cette semaine, des villes vont apprendre qu’elles ne font pas partie des étapes du tour. « On s’en fout » diront certains. Moi, je ne m’en fous pas. Cette carte du tour, c’est celle du plus petit dénominateur commun des Français, chacun le saisira mieux en regardant cette vidéo.

Catégories
Récits

À la hauteur de l’essentiel dans le Queyras

En route vers les pierres écrites, le long du sentier de l’Eypiol au-dessus de Valpreveyre[1] où les vacanciers et le camp de scouts se réveillent doucement. La petite pluie de la veille a lessivé les feuilles et rincé les myrtilles. Le sous-bois sent bon le mélèze. Les torrents et les oiseaux rythment le pas.

« À la hauteur de l’essentiel » : le Queyras mérite son slogan.

Sophie Clairet

Image du haut : Sous-bois du mélézin de Valpreveyre (Queyras, 05). Cliché Sophie Clairet, août 2018.

[1] Commune d’Abriès : http://www.mairie-abries.com/

Catégories
Récits

Frontière naturelle

Cyprès plantés en haie vive en Provence le 1er avril. Les arbres arrêtent les nuages ce jour-là.

Sophie Clairet

Catégories
Récits

Bonne année 2018

Dimanche 31 décembre 2017, 10h32. Paysage le long du chemin de Lambesc en rentrant de Mallemort.

C’était un moment simple où je sentais l’amour des miens, toute l’histoire de ma famille, où je me sentais forte pour mille ans de projets et de partages. Alors, j’ai arrêté la voiture pour sortir le téléphone et prendre une photo.

À midi, j’ai préparé une épaule d’agneau désossée, avec juste un peu de spigol[1], du thym de la colline et un filet d’huile d’olive des oliviers de papa[2].

Je partage déjà la photo et à bientôt pour partager l’agneau, le thym et de belles histoires, avec une bonne bouteille de Château-Bas[3].

Sophie Clairet

[1] Spigol : mélange d’épices. https://www.spigol.com/melange-epices/spigol
[2] Il cultive ses oliviers Aglandau sans pesticide ni arrosage automatique et la cueillette des olives réunit la famille dans les collines avant les premières gelées.
[3] À consommer avec modération et à aller chercher à la cave, un lieu où les pierres ont une longue histoire à raconter. http://www.chateaubas.com/

Catégories
Récits

Blog au vert

La tête dans le ciel…

Catégories
Récits

« Les voyageurs et le platane », la revanche

Les voyageurs et le platane, fable d’Esope (620 av J.C. – 564 av. J.C.)

En été, vers l’heure de midi, deux voyageurs, fatigués par l’ardeur du soleil, ayant aperçu un platane, se réfugièrent sous ses branches et, s’étendant à son ombre, se reposèrent. Or, ayant levé les yeux vers le platane, ils se dirent l’un à l’autre : « Voilà un arbre qui est stérile et inutile à l’homme. » Le platane prenant la parole : « Ingrats, dit-il, au moment même où vous jouissez de ma bienfaisance, vous me traitez d’inutile et de stérile. »

Il en est ainsi chez les hommes : certains sont si malchanceux que, même en obligeant leurs voisins, ils ne peuvent faire croire à leur bienfaisance.

Photo du haut : Cliché pris à Mallemort le 16 juillet 2017 et non retouché d’un tronc de platane digérant en toute quiétude un panneau d’interdiction de stationner. Ce platane est situé au 41 avenue des Frères Roqueplan.

Sophie Clairet